L'univers d'Amaranth

Forum RPG
 

Partagez | 
 

 L'archipel des égarés

Aller en bas 
AuteurMessage
Deus ex
Joker/Maître du jeu
Joker/Maître du jeu
avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 23/02/2013

Inventaire
Âge: infini
Arme(s) et/ou Familier: ses membres chéris
Magie:

MessageSujet: L'archipel des égarés   Dim 2 Fév - 16:18

Alors que certains choisissent l'aventure, d'autres la subissent. C'est le cas de certains malheureux qui, au détour d'un chemin quelconque se retrouvent happés par une force mystique et semés sur des îlots célestes. La seule option : descendre.

L'archipel des égarés:
 

Ordre de passage : Myladu, Crystal , Lalin et le MJ

Les monstres : des bébés dragons !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myladu
Citoyen
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 25/01/2013
Age : 22

Inventaire
Âge: 21
Arme(s) et/ou Familier: Epée avec dans la garde la bague préférée de sa mère. Poignards qu’elle cache dans une ceinture dans son dos pour favoriser l’effet de surprise. Arc en bois de cerisier. Son pendentif pour éviter de se faire toucher par les attaques d’origines magiques qui n’engage pas un élément naturel. Accompagnée par Caslan son griffon.
Magie:

MessageSujet: Re: L'archipel des égarés   Jeu 6 Fév - 21:12

     Aujourd'hui était une journée comme les autres. Du moins c'est ce que je pensais. Pourtant tout avait commencé normalement. Ce n'était pas une journée formidable, mais rien ne me permettais de ne pas l'aimer. Il ne faisait ni beau ni moche, ni froid ni chaud et la forêt n'étais pas plus ou moins bruyante qu'à l'accoutumée. Non non, c'était une journée normale.
     Je me suis éveillée avec les premiers rayons du soleil. Caslon était parti chasser et je me préparais une décoction de plantes que nous étions allé cherché la veille. Je me souviens avoir regardé le ciel et ses nuages bleus/violets en ce début de matinée. 
     Comme tout le monde, j'avais entendu parlé des expéditions qui se montaient pour partir explorer un nouveau continent qui se trouverait au dessus de ces nuages. Bien sûr que l'aventure m'attirait mais le fait de devoir m'engager dans l'armée pour cela ne me tentais pas. Et puis maintenant que les plus valeureux étaient parti, toutes les offres d'emplois sur Amaranth me reviendraient. Oui, c'est rapia mais les temps sont durs. Et puis la gloire et l'honneur, très peu pour moi!
     Enfin bref, comme je le disais, une journée normale. Enfin, jusqu'à ce qu'on ne se retrouve ailleurs. Oui, ailleurs.
     Cela est arrrivé alors que je m'occupai de nettoyer la selle de Caslon à la cascade. Comme à mon habitude, je m'étais mise derrière, dans la petite cavité afin d'être à l'abris du vent et de permettre à Caslon de s'allonger à côté. Je ne percevais le monde extérieur qu'au travers un rideau d'eau fraîche qui déformait les formes et renvoyait des reflets d'un vert émeraude sur les parois de la grotte.
     Ah un moment, l'eau s'est mise à bouger. Pour moi il ne s'agissait que d'un poisson, et je plongeais la main pour m'en saisir. L'eau était bouillante et je retirai prestement ma main de l'eau. Puis petit à petit, l'air autour de moi s'est mis à vibrer. De plus en plus fort. Croyant à un phénomène magique ou à un tremblement de terre, de me à genou au sol pour éviter de faire une chute malheureuse. L'intensité du phénomène augmenta encore...


     Puis, plus rien. Cela s'était arrêté comme c'était venu. Tendant l'oreille pour m'assurer que la grotte ne risquait pas de me tomber dessus, j'attendai quelques instants. Mais devant la non-réactivité de cette dernière je me relevai. Puis je rangeai mes affaires au-cas-où et re-sanglai Caslon, avant de sortir de derrière la cascade. 
     Je m'attendais à tout, sauf à me retrouver au bord d'un précipice, avec devant moi la plus belle vue qu'il m'ai été donné à voir! Le soleil levant (bien que la journée n'ai commencé depuis quelque temps déjà) éclaboussait de sa lumière des immenses falaises, plus abruptes et gigantesque les unes que les autres. On se demandait comment elles pouvaient encore se maintenir debout, certaines étaient en équilibre sur une étroite colone de roche. Au sommets, quelques arbres très certainement pluri-millénaires profitaient eux aussi des rayons du soleil. Ici tout paraissait avoir des proportions démesurées, plus haut, plus vieux, plus grand, plus instable...!
     Mais mon émerveillement fut de courte durée et je dû me résoudre à me concentrer sur le précipice devant moi. L'avantage des proportions démesurées, c'est qu'on a la place de faire des manoeuvres : j'avais bien cent mètres avant de finir les os éclatés contre un rocher. C'était parfait. Je sifflai un coup et Caslon se précipita dehors, ailes déployées et je fis un saut de l'ange. Il me rattrapa avec ses griffes une bonne dizaines de mètres plus tard et je me m'installai dans la selle toute propre afin de faire une ronde autour d'un pic particulièrement haut pour repérer les lieux. 
     Je ne savais pas où j'étais, mais en tout cas je savais où je n'étais pas : aucun des trois royaumes d'Anamruh, Elùnah ou Equilonis. Je les avais traversé de long en large au cours de mes missions et jamais je n'ai eu la chance de voir un paysage d'une telle beauté precedemment. J'hésitai donc entre Lardennis, le royaume vampire, Melodyus, celui des humains, et tant qu'on y était l'île volante. 
     Mais que je me sois retrouvée sur l'un, l'autre ou le troisième, le plus urgent était de trouver un endroit pour me poser dans les hauteurs. 
     Je me laissai donc porter par Caslon au gré des vents, cherchant au mieux dans cette immensité de roches un signe de vie.

☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆

Mérite ta victoire


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal Redfox
Citoyen
avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 14/04/2013
Age : 23
Localisation : Bordeaux/Clermont

Inventaire
Âge: 18
Arme(s) et/ou Familier:
Magie:

MessageSujet: Re: L'archipel des égarés   Jeu 13 Fév - 23:16

[Désolée du retard, semaine chargée T.T]

Crystal chassait un lapin. L'odeur envahissait ses narines, et il étai rapide, mais elle encore plus. Elle prenait plaisir à allonger la chasse, puis au bout d'un moment un peu agacée par la résistance dont faisait preuve sa proie, la louve fondit sur elle et la vie arrêta de couler dans la peau blanche du lapin.
- - - -
La demi-louve se réveilla dans son lit et regarda par la fenêtre. Un soleil magnifique brillait, et elle décida d'aller chasser sous forme humaine. Il manquait de provisions chez elle, et ses parents n'étaient pas là jusqu'au lendemain. Elle sortit en ayant pris son arc, son carquois et ses flèches, ainsi qu'une tenue idéale pour chasser.

Crystal partit dans son endroit préféré pour chasser simplement, et dormit dans la forêt. Avant de s'endormir, elle laissa vagabonder ses pensées. La métamorphe avait entendu parler d'un continent apparu récemment et se demanda comment cela pouvait être. Y'avait-il de nouvelles races, de nouvelles terres jamais explorées ? Sur cette pensée, elle s'endormit. Et fit un rêve bizarre.


- - - -
La jeune louve était réveillée par l'air, soudain lourd et changeant. Une odeur inconnue flottait dans l'atmosphère, puis des vibrations étranges dans l'air faisaient voler les cheveux de Crystal. Celle-ci sortait de son abri, et se retrouvait alors entourée d'arbres, de rochers flottants et de racines de taille démesurée. Tout cela, alors qu'en bas s'étendait un magnifique précipice, où des arbres ou une espèce de jungle se dressait. Le soleil levant brillait déjà, elle plissa ses yeux, et cela réveilla Crystal, qui les ouvrit...
- - - -

Et se retrouva au même endroit que dans son rêve. La louve se pinça, pour s'assurer qu'elle ne rêvait pas cette fois. Et resta un instant les yeux écarquillés, pour profiter du spectacle magnifique qui s'offrait devant ses yeux. Elle était quasi-certaine d'être sur le nouveau continent.

Elle retourna à l'emplacement de son abri et prit son arc et ses flèches, puis commença à faire le tour du plateau où elle était. Elle trouva une racine qui descendait vers le bas. Curieuse mais un peu craintive, elle observa les environs un moment avant de voir que c'était le seul moyen de descendre. Ce qu'elle fit donc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metiersdulivre.forumculture.net/
Lalin Lusin
La Modo Sexyyy
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 23
Localisation : quelque part dans les environs de la Voie Lactée il me semble

Inventaire
Âge: 17
Arme(s) et/ou Familier: Arbalète, arc, épées, dagues enchantées par la foudre.
Magie:

MessageSujet: Re: L'archipel des égarés   Lun 17 Fév - 14:22

Comme à mon habitude j'étais arrivée la première à la boutique. Comme à mon habitude j'avais offert un grand sourire à Kyohei  quand il arriva, et il me le rendit bien. Comme à mon habitude j'en rougit d'un plaisir timide et pourtant de plus en plus familier. Comme à notre habitude nous faisions marcher tranquillement la boutique.

     Pourtant, il avait fallut qu'il gâche tout !

    Je marchais énergiquement, je ruminais avec agacement, j'avançais sans attention.

    Me dire que j'étais belle comme j'étais, non mais oh !


    J’avançais, en regardant mes pieds, en colère, j'observais la verdure de l'herbe, et ne faisais attention qu'a ça.

    Autant dire que je suis grosse alors !

    Le soleil donnait aux herbes une magnifique couleur, mais je ne me calmais pas encore.

    Et me dire ça pour nos 1 mois !  Et alors que j'avais fais l'effort de me faire belle, de prendre la plus belle robe que je pouvais, de me maquiller etc !

    Je fis valser un cailloux plus loin d'un coup de pied, et ne remarquais pas encore que l'herbe devenait plus grande, plus verte, et moins douce quand elle effleurait mes mollets.

    Il pouvait pas juste me rassurer quand je le lui avais demander et me dire que j'avais pas grossis ?!

    Lorsque je commençais à ne plus pouvoir voir correctement mes pieds, et après un petit temps de réaction, je m’arrêtais et relevais la tête... Pour constater que l'herbe était sacrément haute, et que je ne reconnaissais rien.  M'étais-je éloignée tant que ça ?
    J’observais les environs, mais ne vit rien qui ressemblait à la civilisation d'une ville d'Equilonis. Bon sang, mais que s'était-il passé ?
    Une idée me flottait dans la tête mais je n'osais l'imaginer, tant l'excitation que cela declanchait était intense.
Serais-je devenue entièrement ou partiellement électrique sans m'en rendre compte, ce qui m'aurait fait avancer à la vitesse de l'électricité ?!
    Je réfléchis un instant. Non... impossible, il aurait fallut pour ça que ça touche mes jambes et mes pieds, or je les ai regardés tout du long. Qu'est-ce qui avait donc bien pu se passer ?
    Je reniflais afin de voir si je reconnaissais quelques flagrances qui m'auraient guidée, or, je ne sentis rien de connu. A vrai dire, l'air semblait totalement différent...
    Je décidais d'essayer de faire machine arrière pour savoir ou j'étais, mais traquer sa propre odeur est difficile. Et puis elle s'arrêtait soudainement.
    Bien. Il allait falloir procéder autrement. Je me mis donc à visiter l'endroit, et restais stupéfaite devant un tel lieu, et surtout... devant le vide qu'il laissait voir à son bord ! A cette vu le vertige me pris, ma respiration devint lourde, et mon front perla de sueur...  Je reculais rapidement et cherchais une idée.
    Bon, visiter seule pourrait se révéler dangereux, et je pourrais me perdre. Il me fallais vérifier si d'autres personnes vivaient ici et si elles pouvaient m'aider. Évidemment c’était un paris risqué, je pourrais tomber nez à nez avec un ennemis, mais qu'importe, je ne pouvais rien faire d'autre. J'allais donc m'installer dans une endroit en hauteur ou je pouvais m'accrocher, et qui ne donnait pas sur le vide que j'avais constaté plus tôt, et allumais un feu. Pour ce faire j'allais récupérer des restes sèches de racines qui dépassaient de terre, et créait dessus une étincelle.
    A présent il ne me restait plus qu'à prier et à attendre...

☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆

Être pur dans un corps dépourvu, puisses-tu trouver l'équilibre et porter un regard sans haine. . .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deus ex
Joker/Maître du jeu
Joker/Maître du jeu
avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 23/02/2013

Inventaire
Âge: infini
Arme(s) et/ou Familier: ses membres chéris
Magie:

MessageSujet: Re: L'archipel des égarés   Jeu 20 Fév - 20:15

Myladu, Crystal, vous apercevez le feu allumé par Lalin et vous vous rejoignez sur le même petit îlot par vos propres moyens quand tout à coup un petit dragonnet vole jusqu'à vous. Attention, il se peut que la mère du-dit dragon ne soit pas très loin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myladu
Citoyen
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 25/01/2013
Age : 22

Inventaire
Âge: 21
Arme(s) et/ou Familier: Epée avec dans la garde la bague préférée de sa mère. Poignards qu’elle cache dans une ceinture dans son dos pour favoriser l’effet de surprise. Arc en bois de cerisier. Son pendentif pour éviter de se faire toucher par les attaques d’origines magiques qui n’engage pas un élément naturel. Accompagnée par Caslan son griffon.
Magie:

MessageSujet: Re: L'archipel des égarés   Lun 3 Mar - 0:04

     Alors que je sondai des yeux la bonne nouvelle de la journée, elle m'apparu sous forme d'une grande ligne de fumée venant d'un des "îlots" un peu plus à l'est.  J'indiquai donc la direction à Caslon qui se dirigea vers elle. Tandis que nous nous rapprochions, je me demandai si je devais me préparer à me battre ou non. Pour l'effet de surprise j'étais presque sûre de ne pas pouvoir compter dessus, mon cher griffon est ce qu'on peut qualifier d'assez voyant. Dans le doute je tirai tout de même mon épée de son fourreau.
     Mais quand j'aperçue l'auteure de cette fumée, je la rangeai aussitôt! C'était Lalin, mon amie, accompagnée d'une jeune femme mi-louve que je ne connaissais pas. Je fit atterrir Caslon et je sautai à terre, un grand sourire aux lèvres, heureuse de la retrouver ici. Ma petite Lalin était saine et sauve, bien qu'elle paraissait tracassée. Après de rapides retrouvailles je jetai un oeil à son accompagnatrice, qui se tenait légèrement en retrais et m'observait sans pour autant vouloir entamer la discussion.

     "-Dis moi Lalin, tu me présente ta nouvelle amie?"

     Puis une fois les présentations faites nous nous concertions pour faire un bref état des lieux.

     D'après Crystal, nous nous trouvions sur le nouveau continent-volant, ce qui expliquerai la géographie inhabituelle du lieu. Je leur fis part de l'existence de portails qui permettent de passer d'un continent à un autre. Nous nous sommes entendues pour dire qu'il fallait essayer de descendre de ces montagnes et essayer de trouver au mieux une civilisation sinon les portes par nos propres moyens.
     Commence alors la périlleuse descente de la montagne. D'autant plus périlleuse pour Lalin qui souffre d'un vertige maladif.
     Après deux-trois heures nous nous sommes posées pour souffler et manger un morceau. Tandis que Crystal est partie s'assoir sur une grosse pierre un peu plus loin, Lalin a comencé à me raconter comment elle est arrivée ici, comment elle s'était disputée avec son chéri, etc. J'aime bien Lalin, mais j'aime beaucoup moins son forgeron, aussi ce sujet de discussion commençait un peu à trainer en longueur d'après moi. Mais bon, elle avait surement besoin de parler...

     Le petit cri de Crystal mit fin à cette discussion et Lalin et moi nous nous sommes retournée vras la où se trouvais precedemment Crystal. Mais à la place d'une belle rouquine aux oreilles de loup, se trouvais la tête d'un tout jeune... dragon 0.0

Bébé dragon:
 


     C'est pas comme si le voyage était déjà trop facile, non, c'est juste que quitte à être dans la moise, autant l'y être jusqu'au bout. Et là, d'après moi, manque plus que MAMAN-DRAGON et on y est complètement bien profond. Non mais pour l'instant on n'est qu'en compagnie d'un petit dragonnet de la taille d'un cheval, pas d'inquiétude!

☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆

Mérite ta victoire


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal Redfox
Citoyen
avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 14/04/2013
Age : 23
Localisation : Bordeaux/Clermont

Inventaire
Âge: 18
Arme(s) et/ou Familier:
Magie:

MessageSujet: Re: L'archipel des égarés   Lun 10 Mar - 23:26

Crystal descendait une racine lorsqu'elle vit pas très loin en bas d'elle, quelques iles un peu plus bas, une fumée s'élever. elle s'arrêta net, et repéra une silhouette en contrebas près de la source de la fumée. Il y avait donc d'autres personnes ici ! se dit-elle, retrouvant sa bonne humeur légendaire.
Elle finit de descendre, et essaya de calculer comment aller jusqu'à la fumée. Un schéma s'installa dans son esprit rationnel, et elle commença à l'emprunter.
Descendre, descendre, monter, marcher un peu, remonter, descendre... Une sorte de labyrinthe d'îles s'était installé, et vers le début de l'après-midi la demi-louve était arrivée au but.

Elle débarqua sur l'île et s'approcha de la fumée, se réchauffant un peu. Elle se retourna en sentant une présence, et se présenta, en souriant mais légèrement sur ses gardes quand même, une main discrète sur son couteau de chasse à sa ceinture:

"Bonjour... Je m'appelle Crystal."

Elle laissa son odorat deviner de quel royaume était issu la personne en face d'elle, tout en écoutant la réponse. Crystal allait expliquer comment elle était arrivée ici lorsqu'une autre personne les rejoignit. Une jeune femme montée sur un griffon, que Crystal reconnut comme une humaine. Les deux femmes semblaient se connaitre, aussi la demi-louve resta un peu en retrait, observant les deux femmes et légèrement timide, ne voulant pas entamer la discussion.

Après d'heureuses retrouvailles, la nouvelle arrivée demanda à ce que Lalin la présente à elle, ce que la jeune femme fit. Crystal salua donc Myladu et les trois femmes firent un état des lieux de leurs connaissance de la situation.
Selon elle, elles se trouvaient sur le continent récemment apparu, expliquant ainsi les petites îles volantes; Myladu ajouta qu'elle avait eu vent de l'existence de portails permettant de passer d'un continent à l'autre. Les trois femmes conclurent en tentant de descendre ces montagnes et d'essayer de trouver au mieux d'autres personnes, ou un portail par nos moyens, très réduits.

Ainsi Lalin, Crystal et Myladu commencèrent à descendre la montagne. Après environ trois heures de marche, peut-être moins, les trois filles se posèrent pour souffler et grignoter un peu, le gargouillement de leurs ventres les ayant aidé à se rappeler de l'heure. Lalin et Myladu commençant à parler de choses inconnues à Crystal, celle-ci partit s'isoler et admirer le paysage qui s'étendait devant elle.

Assise sur une pierre, les sens de la semi-louve se mirent soudain en alerte. Il y avait un coeur plein de vie tout près d'elle. Soudain, la pierre se mit à bouger, et un jeune dragon apparut à la place de la pierre sur laquelle elle était assise; Crystal était tombée en arrière par terre tout en criant, de surprise plus que de peur.
Les deux autres arrivèrent, se retournèrent, ayant surement entendu le cri de la semi-louve, et découvrirent à leur tour la bestiole. La semi-louve se releva et rejoignit ses compagnes, et demanda ce qu'elles allaient bien pouvoir faire de cet animal.

Le dragon poussa soudain une plainte qui résonna aux environs. Inquiète, Crystal regarda les deux autres. elles pensaient la même chose: ce petit allait ramener sa maman, et une maman qui a perdu son petit peut être agressif contre tout et n'importe quoi... Surtout lorsqu'elle fait plus de 3 fois sa taille !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metiersdulivre.forumculture.net/
Deus ex
Joker/Maître du jeu
Joker/Maître du jeu
avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 23/02/2013

Inventaire
Âge: infini
Arme(s) et/ou Familier: ses membres chéris
Magie:

MessageSujet: Re: L'archipel des égarés   Jeu 1 Mai - 11:56

Le délai de réponse étant dépassé, une ellipse doit être mise en place.

Votre petit groupe à réussit à fuir la maman dragon en fureur. Non sans mal vous vous êtes mise à l'abri sous le couvert des arbres. Mais alors que vous reprenez vos esprits, vous entendez une armée en marche. Horreur ! Vous vous êtes rapprochées de l'armée humaine. Vous restez donc éloignées de cette menace tout en restant à proximité. Leur destination est la votre. Parviendrez-vous à rejoindre vos alliés avant eux ?

~~fin de cette première partie~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'archipel des égarés   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'archipel des égarés
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grands garçons musclés et bronzés
» Les garçons des mangas(Sujet réservé aux filles et Baptiste)
» Vestiaire des garçons
» Sandy Farmer. |Sans contrefaçon je suis un garçon ~|| Validée.
» Yuki, garçon des neiges.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'univers d'Amaranth :: Le continent d'Amaranth :: Partie méridionale-
Sauter vers: