L'univers d'Amaranth

Forum RPG
 

Partagez | 
 

 La patafiolante histoire du Théier Maraudeur

Aller en bas 
AuteurMessage
Kit
Citoyen
avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 11/09/2014
Age : 23
Localisation : Canapé <3

Inventaire
Âge: 12
Arme(s) et/ou Familier: Théier Maraudeur
Magie:

MessageSujet: La patafiolante histoire du Théier Maraudeur   Sam 27 Déc - 13:41

"Il était un vieux théier d'une quarantaine de mètres, bien qu'encore fringuant et plein de sève. Un haut-de-forme gigantesque et biscornu se mêlait à son feuillage et à son tronc.  D'autres couvres-chefs étaient suspendus ça et là, dépassant d'armoires attachées-incrustées tant bien que mal dans ses branches.
Ce vieux théier est un amateur inconditionnel du terreau royal des Crocsgivrés, dans lequel il a poussé et où il est planté la plupart du temps. Cependant, rin ne l'empêche de goûter et parcourir d'autres terres. En effet, victime d'un sort d'éveil tombé sur ses racines alors qu'il n'était qu'arbuste, il a acquis la faculté (et la fâcheuse tendance) de se déplacer sur tous sols terreux, de façon aléatoirement vite et efficace. Considéré comme une malédiction par les habitants renversés, aux maisons détruites, il sert non-seulement d'habitat à Kit Cutting du Cheshire, mais également de moyen de transport et de réserve à chapeaux.
Le Théier Maraudeur voue à cette dernière une admiration et un dévouement sans bornes, bien que parfois trop enthousiaste. Il cède à tous les caprices de sa (co)locataire, avec comme à chaque fois un succès tout relatif. L'un des seuls arbres animés du royaume, il souffre d'un cruel déficit de l'attention, et le faire dévier de son objectif principal en se perdant, séduisant une belle plante ou poursuivant le malheureux chien lui ayant uriné dessus. Ce brave Théier a cependant un bon fond, et n'hésite pas à chercher sa locataire lorsque celle-ci l'appelle en buvant un thé fait à partir de ses feuilles. Hélas pour cette dernière, il est fixe en hiver, hibernant dans le froid, et lui parait immédiatement moins amusant."


Un Théier Maraudeur, certes, mais que fait-il là ?

Ce Théier venait et revenait de loin. Ramené par un soldat grièvement blessé aux prémices de la guerre avec les humains, il n'était qu'une graine lorsque celui-ci succomba. La toute-jeune veuve dudit soldat la jeta dans les jardins des Crocsgivrés, et se résolu à s'en occuper en souvenir du défunt. Ainsi passa la jeune-pousserie du théier, arrosé par les larmes d'une jeune femme seule dont le bon sens vacillait, implantant ses sentiments dans sa sève. Cette dernière, trois ans plus tard, se remaria, et afin de ne plus porter le poids de son ex-époux, cacha le jeune arbuste avec le haut-de-forme préféré de ce dernier.
Touché par la solitude émanant de l'arbuste, un sorcier de passage voulu faire une bonne action, et versa un sort d'éveil sur le couvre-chef, que le bois et lui se tiennent compagnie. Ne faisant bientôt plus qu'un, arbre et chapeau grandirent ensembles, bien que de façon chaotique, se fondant l'un dans l'autre. Cependant, au grand malheur des habitants d'Amalys, quelques gouttes du sort glissèrent de la visière du chapeau jusque sur les racines du jeune théier, en pleine crise d'arbustescence. Ces dernière lui permirent de se déplacer à leur gré sur tout sol terreux, vaseux ou sablonneux. Il lui fallut cependant une bonne dizaine d'années pour maîtriser racines et déplacements. Cet apprentissage n'allait pas sans dégâts. Après tout, le théier n'était qu'un arbre sans la moindre notion de distances, de sens ou d'obstacles.
Après avoir détruit de nombreuses maisons, fait irruption dans la salle d'audience pendant un conseil et bousculé des enfants à la sortie des écoles, il gagna son nom d'Arbre Fou. Utilisé par les parents pour faire peur aux petits, il était de plus en plus détesté, victime de chasses à l'arbre ou de tentatives d'incendies.
Bien que mal-aimé - doux euphémisme ! - le théier ne pouvait s'empêcher de revenir dans les jardins Crocsgivrés, où les attentats contre lui étaient moins nombreux. Somme toute, son arbustescence fut assez libre et heureuse.
Il rencontra Kit des années plus tard, dans ces mêmes jardins où elle se cachait déjà de la fureur populaire. Cette dernière l’aperçu en pleine parade nuptiale face à un laurier-rose des plus ravissants (et toujours indifférent). Fatiguée et fourbue, cette dernière s'émerveilla de cet arbre, et se jeta sur lui pour lui enlacer le tronc en ronronnant. Un arbre vivant avec un chapeau ! Même dans ses rêves elle ne l'aurait pas imaginé ! Pour sa part, c'était le premier contact véritablement affectueux de l'Arbre Fou, et cela lui réchauffa la sève. Désormais, il adopterai ce petit être animé, ce serait sa petite graine.
Kit aménagea dans la chapeau immédiatement, renommant l'arbre le Théier Maraudeur grâce à un joli collier tressé et à une plaque portant son nom. En tant qu'habitat officiel, ce dernier fut légalement protégé de la colère des animorphes, et se dévoua bois et âme à sa (co)locataire.

Sous l'égide de Kit, le haut du haut-de-forme devint une terrasse remplie d'ananas en fleurs, la boucle de la base servi de porte, bien qu'un peu de guingois, la bordure du chapeau fut plissée en escaliers. Kit y incrusta trappes, hublots et griffoirs, avant de suspendre des armoires étanchéifiées, volées ça et là, afin de stocker ses couvres-chefs dans les branches de son Théier-chéri.

Cependant, pour découvrir l'intérieur, encore faut-il que l'un et/ou l'autre des deux comparses vous laisse entrer !

☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆

Les règles existent pour être transcendées
(Kit, animorphe à problèmes)

Qu'est ce que la folie ? Existons nous nous-même ? Ne sommes nous pas l'enveloppe d'un autre ? 
(Kitty, chaton-philosophe)

Notre côté sombre n'est rien de moi que nous-même 
(tiK, part de l'Envers)
Miaw :]  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La patafiolante histoire du Théier Maraudeur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Page d'histoire: Mefaits de l'occupation Americaine (1914-19

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'univers d'Amaranth :: Le continent d'Amaranth :: 
Anamrùh
 :: Amalys :: Palais des Animaux :: Le Théier Maraudeur
-
Sauter vers: