L'univers d'Amaranth

Forum RPG
 

Partagez | 
 

 Une fleur prend son temps pour grandir[Ezekiel;Soa]

Aller en bas 
AuteurMessage
Ezekiel Sylvirion
Citoyen
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 30/12/2014

Inventaire
Âge: 25
Arme(s) et/ou Familier: Armes de jet, katana, Nox son familier
Magie:

MessageSujet: Une fleur prend son temps pour grandir[Ezekiel;Soa]   Lun 30 Mar - 0:34

Par une nuit sans lune, une silhouette se déplaçait furtivement sur les toits. Malheureusement, Ezekiel ne se déplaçait pas aussi vite qu'elle le voulait. Durant la semaine qui s'était écoulée, elle avait eu la désagréable surprise de constater que les humains avaient perfectionné leurs détecteurs de lycans. Chaque déplacement devenait un défi. Sur le toit d'une maison percée de trois cheminée, elle s'arrêta, profitant pour reprendre son souffle et griffonna l'emplacement de pièges sur une carte en mauvais état.

-Pars en éclaireur s'il te plait.

Le félin couleur nuit cligna des yeux et fila. Il disparut dans l'épaisseur de la nuit sans un bruit, sautant de toits en toits, défiant la gravité avec une facilité outrageusement révoltante. Ezekiel, elle, aurait bien aimé ne rien peser. mais comme tout lycan, elle devait supporter son poids et chaque sauts l'épuisait. Elle profita de sa pause pour écrire quelques notes sur son rapport. Elle grimaça en voyant qu'il était affreusement vide. Elle n'avait pas encore pu récolter beaucoup d'éléments concluants. Nox revint et voyant ça mine renfrognée, il lui rappela que pour les espions comme elle, les résultats ne se dénichaient pas aussi vite. Elle lui sourit, car elle savait au fond qu'il avait raison. Surtout, elle devait s'estimer heureuse d'être parvenu jusqu'à la capitale. Les dernières années avaient été particulièrement funestes pour les services secrets des différents pays. Elle y songea un instant et décida de faire honneur à tout ces sacrifices.

-On rentre à la guilde. Ça suffira pour ce soir.

Redoublant de prudence, elle regagna le Lotus Pourpre, fameuse maison de passe. Bien sûr cette activité cachait sa réelle activité. Deux années avaient passé et pourtant, la guilde l'avait accueilli à bras ouverts. Un abri de choix parmi les humains...

☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆

Nox, son familier:
 


Dernière édition par Ezekiel Sylvirion le Mer 1 Avr - 2:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezekiel Sylvirion
Citoyen
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 30/12/2014

Inventaire
Âge: 25
Arme(s) et/ou Familier: Armes de jet, katana, Nox son familier
Magie:

MessageSujet: Re: Une fleur prend son temps pour grandir[Ezekiel;Soa]   Mer 1 Avr - 2:12

Un mois. Durant ce laps de temps, Ezekiel n'avait pas chômé. Grâce à l'aide de sa famille d'assassins, elle avait pu glaner beaucoup d'informations précieuses. Le bordel était fréquemment visité par des gardes peu soucieux des oreilles indiscrètes. Il faut dire que les courtisanes savaient parfaitement les faire boire sans éveiller les soupçons... Heureusement pour Ezel, son père avait décidé de faire d'elle une lame assassine dès sa naissance, auquel cas c'était elle que l'on aurait retrouvé dans une des pièces de charme..
Jours après jours, elle avait écouté les murmures de la maison de passe, corrompu des gardes peu scrupuleux, volé des documents. Un travail de fourmi qui finalement aboutissait sur des résultats. Nox était d'ailleurs parti avec son rapport. Le félin pouvait aisément couvrir les kilomètres qui séparaient les deux royaumes.

-Madame l'espionne est satisfaite à ce que je vois. Ta nouvelle vie te plaît ?

Le beau ténébreux qui l'avait rejoint sur le toit n'était autre que son ex-compagnon de mission. De mission mais pas que...
Ezel le regarda avec indifférence. Elle avait réussit à faire son deuil de sa vie passée, lui comprit.

-Arrêtes de te moquer. Tu sais très bien que je n'ai pas choisit cette voie. J'ai faillit à ma tâche et j'ai du payer le prix pour survivre. Tu sais ce qu'on dit. À la Mort, on lui dit "pas maintenant".

Il la fixa un instant puis il sourit. Il n'avait rien à ajouter. De toute façon, il n'y avait rien à ajouter. Le monde des assassins était libre de toute frontières entre races, riches et pauvres, justice ou crime. Seul faisait loi l'argent et la famille. Ce point était gage de discrétion pour sûr.

-Au fait, tu as eu venet des actes de révoltes dans la cité ?
-Oui, mais c'est pas nouveau. Depuis le début de la guerre en fait.
-Aaaah certes, mais ces temps-ci, la "rébellion" semble s'être solidifiée et un nom commence à être murmuré.

Ce nom, elle le connaissait déjà. Soa. Au cours de son enquête, plusieurs pistes menait à elle de quelques façons. Jusqu'à présent, elle n'y avait pas fait attention, jugeant qu'une esclave lambda n'était pas une piste sérieuse... jusqu'à maintenant. Piquée au vif, elle l'incita à poursuivre.

-Officiellement, elle n'est qu'une esclave récalcitrante. Mais officieusement... Elle est une gosse pointure d'un réseau clandestin. Je n'en sais pas plus, mais ça vaut le coup que tu creuses non ?

Ezekiel le regarda silencieusement avant de sourire à pleines dents. Il venait de lui donner la plus grosse info depuis un mois. Enfin elle avait un nom, une figure. Certes elle le connaissais déjà ce nom, mais là il lui apparaissait sous un jour nouveau. Galvanisée comme pas deux, elle bondit sur ses pieds, embrassa Kane qui demeura ahuri et fila dans sa chambre. Elle fonça directement vers le petit bureau et parcouru à toute allure ses fiches. Elle dénicha sans peine le document qui recensait une liste d'esclaves dont le nom revenait suivant. Elle descendit à la lettre S et lut:

-Soa... Beaucoup d'insubordinations... trois chantiers principaux... Esclave de naissance...

Aïe. Elle appartenait à Lina. Elle éprouva un pointe de compassion pour Soa. Sa réputation la précédait...
Elle récupéra son équipement et partit en chasse. Nous étions en début d'après-midi.
~~
Le soir même, elle se trouvait sur le toit du dortoir des esclaves. Cette charmante bâtisse délabrée était spécialement allouée à Lina qui... "entreposait" sa marchandise. Ezekiel inspira un bon coup, sachant par avance les horreurs que renfermait le bâtiment et invoqua un porte dans le plafond. Elle atterrit en souplesse dans un couloir et sa vision nocturne s'activa. Le plafond se referma sans bruit et elle découvrit avec horreur les conditions de vie des prisonniers. Le bâtiment s'organisait en long couloirs dans lesquels s'alignaient des cages. Des cages sales où s'entassaient des pauvres âmes en peine. Le coeur au bord des lèvres, elle s'approcha de la plus proche et du résister à l'envie de les libérer tous.

-Pssssit !

Le jeune elfe le plus proche d'elle se réveilla en sursaut et jeta des regards affolé en tout sens. Elle le rassura du mieux qu'elle pu mais heureusement, il eu le bon sens de ne pas faire trop de bruit.

-Tout doux, tout doux. Je suis une amie. Tient regarde, je suis une lycan.

Elle passa le bras au travers des barreaux tout en le dénudant. La marque profonde calma l'elfe qui, à présent était disposé à l'écouter.

-Je cherche Soa. J'ai besoin d'informations vitales. Saurais-tu dans quelle... où se trouve-t-elle ?

Il réfléchit un instant, laissant à son cerveau endormi le temps de se souvenir.

-ça fait une semaine qu'elle est dans la cellule d'isolement. Les gardes s'amusent souvent à l'y enfermer puis à parier sur le temps qu'elle met à supplier qu'on la sorte de là...

Elle le remercia et, désolée de ne rien pouvoir faire de plus pour l'aider, elle se dirigea vers la direction qu'il lui indiquait. Deux minutes plus tard, après avoir volé un morceau de jambon et une gourde d'eau dans la salle des gardes, elle arrivait devant la seule porte en métal noir. Un clapet à hauteur des yeux permettait de communiquer avec l'intérieur. Elle invoqua de nouveau une porte dans la porte, elle se faufila à l'intérieur de la cellule. Un baquet et une couchette de paille faisaient office de mobilier. La porte enchantée se referma avec un bruit sourd et la maigre silhouette se réveilla en sentant son approche.

☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆

Nox, son familier:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soa
Citoyen
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 25/06/2013
Age : 24
Localisation : Là où on s'y attend pas :P

Inventaire
Âge: 23
Arme(s) et/ou Familier: Non attitrées
Magie:

MessageSujet: Re: Une fleur prend son temps pour grandir[Ezekiel;Soa]   Mer 22 Avr - 17:38

Enchaînée depuis une semaine, les bras en croix solidement fixés à la roche, j'avais eu tout le temps de réfléchir. A ce que j'avais fait. A l'avenir de l'atelier et de mes amis qui formaient à présent ma seule et unique famille.

Lina n'avait pas vraiment apprécié mon comportement. Lorsque l'un de mes compagnons avait renversé un barril qui contenait un liquide infâme mais néanmoins très, très, très, très cher, elle avait voulu le punir elle-même. Elle en était à son 41eme coup de fouet, forçant tous les esclaves à regarder ce massacre, lorsque j'avais cédé. J'avais quitté les rangs et j'avais fait barricade de mon propre corps, encaissant sans mot dire le coup qui était déjà parti. J'avais ensuite tourné la tête et décoché un regard de haine pure. Lorsque ses yeux croisèrent les miens, je sus que j'allais amèrement le regretter.
Mais sur le moment, je n'était qu'une boule d'énergie en pleine combustion. Je me consumais, imaginant de multiples scénario de torture tout aussi redoutables que ce que Lina nous faisait subir. J'avais même calculé combien de temps il me fallait pour courrir à son encontre et lui fourrer mes doigts dans les globes occulaires, serrant de toutes mes forces jusqu'à lui en faire exploser la cervelle. Malheureusement, elle était bien entourée et maniait le fouet à la perfection. Sûrement le fruit de ses entraînements avec Sadi...

Depuis, je servais d'exemple, et mon acte de bravoure n'avait servi à rien. Pour me punir, Lina avait tué Falso, mon camarade. La culpabilité monta de nouveau, enserrant ma george et ma poitrine d'une douloureuse sensation. Je ne parviendrais sans doute jamais à me pardonner. Je mettais mes amis et mes alliés en danger par mon comportement puéril. Et ce constat me peinait.

J'en étais là de mes réflexions lorsque j'entendis la porte de ma cellule s'ouvrir au milieu de la nuit. J'avais la tête lourde et les bras gourds à cause de cette position inconfortable mais je fis l'effort de lever les yeux. Je fus soulagée de voir apparaître une femme et non un homme, même si je n'en laissa rien paraître. Depuis le temps que j'entendais les gardes parier sur qui sera celui qui ne résistera pas à la tentation de me violer, je commencais à redouter leurs allées et venues...

Cependant, je me méfiais. L'histoire de Melodyus m'avait bien appris une chose : les humaines, ici, étaient les pires tortionnaires qui soient. Mais je ne la reconnaissais pas. Lorsqu'elle approcha à pas feutrés, je me recroquevilla contre le mur comme un animal traqué. J'avais honte de mon comportement. Dans un dernier sursaut de courage, je défia la nouvelle venue du regard. Pitoyable. Je n'arriverais même pas à effrayer un chaton. Et ma george était tellement sèche que je ne me risquais même pas à parler. Pourtant, ce fut elle qui parla la première.

- Tiens, je t'ai apporté de l'eau. Et à manger, me souffla-t-elle.

Mon regard dubitatif disparu lorsqu'elle me tendit une gourde et m'aida à boire. Mes instincts primaires prirent totalement le contrôle et je bus à grande goulée, laissant casquader une bonne partie du liquide sur mes épaules et ma poitrine. Il en fut de même lorsqu'elle me présenta du jambon. Je ne pris même pas le temps de la remercier, je ne pensais qu'à enfourner le plus possible de viande dans ma bouche, dévorant à une hallure inconsidérée cette nourriture salvatrice.

- Doucement, me dit-elle en mettant la viande hors de ma portée. Tu as été trop longtemps à jeun, tu ne peux pas manger autant, ça pourrait te blesser.

- Non, croassais-je. Laisse moi sortir !

Je me débattis, faisant cliqueter mes chaînes qui résonnèrent dans toute la cellule.

- Calme-toi ou le garde va...

Des bruits de bottes se précipitèrent vers nous.

- Trop tard, dit-elle avant de disparaître par je ne sais quel artifice.

Le garde jeta un coup d'oeil à travers la fente faite dans le bois de la porte. Ne voyant personne, il se mit à pouffer.

- Alors, on parle toute seule maintenant ? Mets-là en veilleuse. Tu n'as eu que ce que tu mérites.

Je crachais dans le noir, pensant que l'homme était parti sans avoir rien vu, ni entendu. Je me trompais.

- Qu'est-ce que tu viens de faire ?!

Je me figeais, interdite. Un bruit de clé se fit entendre et sa silhouette apparut dans l'encadrement de la porte. Un homme d'âge et de stature moyenne, en somme quelqu'un de passe partout et que l'on oubliait vite. Pourtant, cet homme transpirait la malveillance. Sans un mot, il s'approcha et d'une main de fer, emprisonna ma machoire, ne me laissant d'autre alternative que de le regarder.

- Tu vas vite regretter ton geste, ma mignonne.

De son autre main il commençait déjà à déboutonner son pantalon. Mon coeur ratta un battement...

☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆

Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage... 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezekiel Sylvirion
Citoyen
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 30/12/2014

Inventaire
Âge: 25
Arme(s) et/ou Familier: Armes de jet, katana, Nox son familier
Magie:

MessageSujet: Re: Une fleur prend son temps pour grandir[Ezekiel;Soa]   Dim 26 Avr - 15:06

Ezekiel pouvait retenir sa respiration une minute et demie, largement le temps qu'il fallait pour fuir une situation critique. Ou se cacher en attendant un moment propice. Sans se douter du danger, le garde s'était jeté dans la gueule du loup -littéralement-. Une fois sûre qu'il ne l'entendait pas, elle expira lentement, réapparaissant progressivement. La terreur emplissait les yeux de Soa et cela suffit à faire revenir ses instincts. Elle dégaina un poignard et s'approcha comme une ombre derrière lui, le bâillonna de sa main gauche.

-Tu es mort par ta propre faute sale chient.

Sur ces paroles pleines de haine, elle enfonça sa dague dans sa mâchoire, traversant son crâne de part en part, en passant sa langue. Son corps fut parcouru de spasmes un bref instant avant que ses yeux ne se révulsent. Son cadavre s’effondra dans un bruit sourd, du sang cascadant de la blessure béante. Ezekiel regarda le mort avec mépris, jurant de sa lâcheté.

-Puises-tu pourrir en enfer...

Un petit de bruit de chaînes ramena son attention sur Soa. La pauvre était terrifiée, par elle ou par le mort, elle ne saurait dire. Elle voyait parfaitement dans le noir, pouvait détailler chaque parcelle de son corps, mais la jeune esclave, elle, ne voyait qu'une silhouette assassine. Vu de ce point de vue elle ne put que comprendre. Heureusement, c'est à ce moment que Nox choisit de réapparaître. Le félin se faufila dans la minuscule cellule. D'un coup d'oeil, elle lui intima de la rassurer. Il comprit le messages et alluma son pelage. Ses cercles lumineux diffusèrent alors un agréable clarté. Ezel en profita pour retirer son capuchon, dévoilant son visage. Dans un geste inutile, elle cacha la dague dans son dos.

-Je suis désolé pour tout ça...Je m'appelle Ezekiel, je suis envoyée par les lycans. Et voici Nox, mon familier.

Elle patienta un instant, le temps que la demoiselle intègre ses propos. Nox, reniflait la prisonnière avec intérêt.

☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆

Nox, son familier:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une fleur prend son temps pour grandir[Ezekiel;Soa]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une fleur prend son temps pour grandir[Ezekiel;Soa]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prendre son temps pour manger
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» Il y a un temps pour tout [Pomona]
» Il est temps pour moi de partir ...
» Je voudrais une potion pour grandir [LIBRE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'univers d'Amaranth :: Le continent d'Amaranth :: 
Melodyus
 :: Imalnel
-
Sauter vers: